Mücken, Gelsen, Moskitos und Co. – alles zu Verbreitung, Risiken und Abwehr - IREPELL

Moustiques, tiques, guêpes et autres – tout sur la propagation, les risques et la défense

Des soirées d'été sur la terrasse, un pique-nique confortable dans le parc ou des vacances bien méritées au bord du lac – au plus tard au crépuscule, un léger mais indiscutable bourdonnement retentit dans l'air. Les moustiques, les gels, les moustiques et autres peuvent gâcher rapidement une douce soirée d'été. Non seulement leurs piqûres, mais surtout les agents pathogènes qu'ils transmettent en font une menace sérieuse pour notre santé.

Pour pouvoir lutter efficacement contre les moustiques, il faut d'abord avoir un bref aperçu des animaux – fidèle à la devise « Connais ton ennemi ». Cet article vous y aidera ! Nous discutons des caractéristiques générales des moustiques, de ce qui les attire et de la manière de les chasser sans parfums ni autres agents chimiques.


Moustiques – définition, caractéristiques et parents

Les moustiques appartiennent à l'ordre des diptères et comprennent une variété d'espèces répandues dans le monde entier. Parmi les espèces de moustiques les plus connues, on trouve les moustiques (Culicidae), qui sucent le sang grâce à leurs instruments buccaux qui piquent et sucent.


Les espèces de moustiques telles que le moustique commun (Culex pipiens) ou le moustique Anopheles, qui peut transmettre le paludisme, sont particulièrement notoires. En plus des moustiques, il y a aussi les moustiques (Chironomidae) qui n'ont pas besoin de repas sanguins et les mouches noires (Simuliidae) qui sucent également le sang mais qui sont moins connues.

Les caractéristiques typiques des moustiques sont leur corps mince, leurs longues jambes et leurs outils buccaux spécialisés dans la prise de nourriture. Les moustiques subissent une métamorphose complète avec les stades de développement de l'œuf, de la larve, de la chrysalide et de l'insecte adulte.

Ils jouent un rôle essentiel dans l'écosystème en servant de nourriture à de nombreux animaux (par exemple les amphibiens, les grands insectes et les oiseaux) et en contribuant à la pollinisation des plantes. Néanmoins, ils sont surtout connus pour être des sangsues agaçantes et des vecteurs de maladies.

Moustiques, gels et moustiques : quelles sont les différences ?

Les termes moustiques, gels et moustiques désignent tous le même insecte et sont souvent utilisés de manière interchangeable. En Allemagne et en Autriche, on parle souvent de moustiques, en particulier en Autriche, le terme Gelsen est également utilisé. Dans de nombreux pays anglophones, le terme moustique est utilisé.

Tous ces termes font référence à la famille des moustiques (Culicidae), répandue dans le monde entier et réputée pour être des suceurs de sang. Il existe de nombreuses espèces différentes au sein de cette famille qui peuvent transmettre des maladies telles que le paludisme, la dengue et le virus du Nil occidental, entre autres.

En revanche, le terme « moustiques » est souvent utilisé à tort comme synonyme de moustiques. En fait, les moustiques désignent une autre famille d'insectes (Tipulidae) qui, bien que ressemblant à des moustiques, n'a pas besoin de repas sanguins et est donc inoffensive pour les humains.

Propagation des moustiques

Les moustiques sont répandus dans le monde entier et se trouvent dans presque tous les climats. Ils sont particulièrement nombreux dans les régions tropicales et subtropicales, où les températures élevées et l'humidité offrent des conditions idéales pour leur reproduction. Dans les zones tempérées, les moustiques peuvent également survivre et se reproduire, en particulier pendant les mois d'été.

Les changements climatiques contribuent à la propagation des moustiques, car l'augmentation des températures et l'évolution des régimes de précipitations ouvrent de nouveaux habitats. Les eaux stagnantes telles que les étangs, les marais, les flaques d'eau et même les réservoirs d'eau abandonnés sont des lieux de reproduction privilégiés. Les zones urbaines offrent également de nombreuses possibilités de retraite, par exemple dans les systèmes d'égout et les gouttières.

Les moustiques sont des vecteurs importants de maladies telles que le paludisme, la dengue et le virus du Nil occidental.

Attention : cela attire les moustiques !

Tout d'abord – les moustiques ne sont pas attirés par la lumière ! Certes, cette idée fausse persiste depuis un certain temps. En fait, ce sont d'autres stimuli qui attirent les moustiques :

  • Odeur corporelle : les moustiques sont attirés par certains parfums dans la sueur. Le lactate et l'ammoniac sont particulièrement attrayants.
  • Dioxyde de carbone : les moustiques peuvent percevoir le CO₂ que nous expirons de loin et suivent ce signal.
  • Chaleur corporelle : les suceurs de sang comme les moustiques sentent la chaleur corporelle et cherchent des points chauds sur le corps pour piquer.
  • Vêtements sombres : les couleurs sombres attirent davantage les moustiques que les couleurs claires, car elles retiennent la chaleur et sont plus visibles.
  • Parfums et parfums : certains parfums dans les parfums, les savons et les lotions peuvent attirer les moustiques.
  • Sucs végétaux : certaines espèces de moustiques sont également attirées par les sucs végétaux sucrés et les plantes à fleurs.

Ces facteurs rendent les gens particulièrement attrayants pour les petits parasites et devraient être pris en compte dans la lutte contre les moustiques. En conséquence, ils sont également pris en compte dans les conseils de la ville de Vienne – en voici un extrait :


Astuce 1 : Veillez à ce que les moustiques ne trouvent pas de lieux de reproduction pour pondre leurs œufs dans votre environnement. Vous devez vider les dessous de verre à fleurs, les bols à eau pour animaux domestiques, etc. au moins une fois par semaine. Les conteneurs dans lesquels l'eau de pluie peut s'accumuler, par exemple les réservoirs de pluie, les seaux, les coffres à disques ou les pneus de voiture, doivent être recouverts, renversés ou stockés sous un toit.

Astuce 2 : Protégez-vous dans votre salon et vos chambres à coucher avec des moustiquaires d'une largeur de maille maximale de 2 millimètres et à l'extérieur avec des insectifuges (répulsifs) du commerce spécialisé.

Astuce 3 : En cas de forte exposition aux moustiques, portez des vêtements clairs à manches longues et des pantalons longs lorsque vous êtes à l'extérieur au crépuscule ou le soir.

Astuce 4 : Si vous avez un jardin : les prédateurs naturels, par exemple les poissons ou les larves de libellules, mangent et réduisent ainsi la couvée de moustiques dans les étangs et les cours d'eau et contribuent ainsi à la défense écologique contre les insectes.

De : Ville de Vienne. « Conseils pour se protéger contre les moustiques». https://www.wien.gv.at/gesundheit/beratung-vorsorge/krankheiten/stechmuecken.html 


Les moustiques et les humains – un champ de conflits

La relation entre les moustiques et les humains a toujours été conflictuelle. Ces petits parasites perturbent non seulement nos soirées d'été, mais peuvent également causer de graves problèmes de santé.

En tant que suceurs de sang, les moustiques sont particulièrement gênants et laissent des piqûres de démangeaisons et d'inflammation qui peuvent souvent conduire à des infections. Mais ce n'est pas tout : certains moustiques sont des vecteurs de maladies notoires qui peuvent se propager comme le paludisme, la dengue et le Zika. La menace constante de ces insectes a incité les gens à développer diverses mesures de défense. Celles-ci vont des remèdes maison aux solutions high-tech pour repousser les moustiques en passant par les produits chimiques contre les moustiques.


La piqûre de moustique (et ce que vous pouvez faire à ce sujet)

Une piqûre de moustique se produit lorsqu'un moustique enfonce ses instruments buccaux piquants et suceurs dans la peau d'une personne ou d'un animal pour prendre un repas de sang – cela se produit en quelques minutes.

Pendant le processus de piqûre, le moustique injecte de la salive dans le site de piqûre, qui contient des substances anticoagulantes pour maintenir le sang liquide. Ces substances déclenchent une réaction immunitaire dans le corps humain.

L'histamine libérée par le corps conduit aux symptômes typiques d'une piqûre de moustique : rougeur, gonflement et démangeaisons. Pour que ces symptômes disparaissent ou du moins soient soulagés, vous pouvez prendre différentes mesures :

  • Refroidir : l'application de compresses froides peut réduire l'enflure et soulager les démangeaisons.
  • Antihistaminiques : les crèmes ou gels contenant des antihistaminiques peuvent atténuer la réaction à l'histamine.
  • Remède maison : l'application d'aloe vera, de vinaigre ou d'une pâte à base de bicarbonate de soude et d'eau peut avoir un effet apaisant.
  • Chaleur : des bâtonnets chauffants spéciaux ont été développés qui génèrent une chaleur élevée au point d'injection pendant une courte période afin d'atténuer la piqûre.
  • Ne pas gratter : aussi difficile que cela puisse être, gratter peut aggraver l'irritation et provoquer des infections.

Les moustiques comme vecteurs de maladies

Les moustiques ne sont pas seulement des parasites gênants, mais aussi des vecteurs dangereux de maladies. Certaines espèces de moustiques sont connues pour transmettre une variété d'agents pathogènes pouvant causer de graves problèmes de santé.

Les principales maladies transmises par les moustiques sont :

  • Dengue : Transmise par le moustique Aedes, elle provoque des symptômes pseudo-grippaux et peut mettre la vie en danger dans les cas graves.
  • Fièvre jaune : cette maladie, également transmise par les moustiques Aedes, entraîne de graves maladies du foie et une jaunisse.
  • Chikungunya : Propagé par les moustiques Aedes, le chikungunya provoque de la fièvre et de fortes douleurs articulaires.
  • Paludisme : transmis par les moustiques anophèles, le paludisme provoque de la fièvre, des frissons et peut être fatal sans traitement.
  • Virus du Nil occidental : Transmis par les moustiques Culex, le virus du Nil occidental peut provoquer des symptômes pseudo-grippaux et, dans les cas graves, des maladies neurologiques.
  • Virus Zika : Transmis par les moustiques Aedes, le virus Zika est particulièrement dangereux pour les femmes enceintes car il peut provoquer de graves malformations congénitales.

Les moustiques absorbent les agents pathogènes des personnes ou des animaux infectés pendant leur repas sanguin et les transmettent à de nouveaux hôtes lors de leur prochaine piqûre. Ce rôle de vecteur en fait une grave menace pour la santé publique, notamment dans les régions tropicales et subtropicales.


Les moustiques – un danger pour vos animaux de compagnie ?

Les moustiques peuvent également constituer une menace sérieuse pour vos animaux de compagnie. Certains moustiques agissent comme vecteurs de maladies et peuvent transmettre des maladies dangereuses aux chiens, aux chats et à d'autres animaux domestiques. Les vers du cœur, qui sont transmis par les piqûres de moustiques et peuvent causer de graves problèmes de santé, sont particulièrement préoccupants.

Outre la transmission de maladies, les piqûres de moustiques provoquent des démangeaisons, des gonflements et des irritations cutanées chez les animaux de compagnie. Le harcèlement constant de ces sangsues peut affecter considérablement le bien-être et la qualité de vie de vos animaux de compagnie.

Pour protéger vos animaux de compagnie, il est important de prendre des mesures de lutte contre les moustiques. Cela comprend des insectifuges spéciaux pour les animaux, la prévention des eaux stagnantes dans l'environnement et l'utilisation de dispositifs anti-moustiques dans les espaces de vie et de couchage.

Dans certains cas, votre vétérinaire peut également suggérer des traitements médicamenteux, tels que des vermifuges, si vous vous rendez dans des régions où le risque d'infection par le ver du cœur est particulièrement élevé.

Cas particulier du moustique tigre d'Asie : quels sont les problèmes liés à sa propagation ?

Le moustique tigre d'Asie (Aedes albopictus) est un exemple inquiétant d'espèces invasives de moustiques qui se propagent en raison des changements climatiques et du trafic mondial de marchandises. Originaire des régions tropicales et subtropicales de l'Asie du Sud-Est, on le trouve maintenant dans certaines parties de l'Europe, de l'Amérique du Nord et du Sud et de l'Afrique.

On peut reconnaître le moustique tigre asiatique à son corps rayé noir et blanc et aux rayures blanches voyantes sur les jambes. Ce moustique est particulièrement problématique car il est un vecteur efficace de maladie. Elle peut transmettre des virus dangereux tels que la dengue, le chikungunya et le virus Zika.

Le moustique tigre pond ses œufs, à partir desquels les larves de moustiques éclosent, de préférence dans de petites accumulations d'eau telles que des dessous de pots de fleurs, des gouttières et des pneus de voiture abandonnés, ce qui complique leur contrôle. Sa propagation constitue une menace croissante, car elle peut propager dans de nouvelles régions des maladies qui y étaient auparavant inconnues.

Pour éviter leur prolifération, il est important d'éliminer les sites de reproduction potentiels et de surveiller la population de moustiques. Ce n'est que par des mesures ciblées que nous pouvons réduire efficacement les risques pour la santé posés par le moustique tigre d'Asie.

Avec des remèdes maison contre les sangsues

Les moustiques et autres suceurs de sang peuvent rapidement devenir un fléau en été. Mais il existe également de nombreux remèdes maison contre les moustiques et les gels. Ils peuvent aider à éloigner ces insectes gênants sans l'utilisation de produits chimiques.

Voici quelques remèdes maison éprouvés contre les tiques :

  • Ail : la forte odeur de l'ail effraie les moustiques. Un mélange d'ail pressé et d'eau peut être pulvérisé comme répulsif naturel autour des portes et des fenêtres.
  • Vinaigre : un bol de vinaigre peut également chasser les moustiques.
  • Parfums d'agrumes : les zestes de citron ou d'orange, parsemés de clous de girofle, sont un remède maison éprouvé contre les moustiques.
  • Basilic et plants de tomates : ces plantes dégagent des odeurs que les moustiques n'aiment pas et sont donc une défense naturelle lorsqu'elles sont placées sur des rebords de fenêtres ou des terrasses.
  • Marc de café : le marc de café séché peut être brûlé et la fumée ascendante éloigne les moustiques.
  • Vaporisateur de vinaigre de cidre de pomme : Mélangez le vinaigre de cidre de pomme avec un peu d'eau et vaporisez-le sur votre peau. L'odeur repousse les moustiques, mais elle n'est généralement pas désagréable pour les humains.
  • Huile d'arbre à thé : cette huile essentielle peut être utilisée à la fois pour traiter les piqûres de moustiques et pour se défendre. Appliquer quelques gouttes sur la peau a un effet dissuasif.
  • Chips de cèdre : elles peuvent être distribuées dans le jardin ou la maison pour éloigner les moustiques.
  • Cataire : Cette plante contient de la népétalactone, qui a un effet répulsif sur les moustiques. Plantez de l'herbe à chat dans votre jardin ou utilisez de l'huile essentielle.

Ces remèdes maison sont faciles à utiliser, mais ont parfois un effet limité et – en particulier chez de nombreux moustiques – insuffisant. Néanmoins, vous pouvez essayer l'un ou l'autre des remèdes maison comme première étape pour chasser les moustiques.

Méthodes classiques de lutte contre les moustiques

Pour se protéger contre les piqûres de moustiques et les suceurs de sang gênants, de nombreuses méthodes classiques de défense contre les moustiques sont disponibles. Ces techniques et produits éprouvés aident à éloigner efficacement les moustiques :

  • Spray anti-moustiques, insecticides et insecticides
  • Moustiquaires
  • Parfums et bougies
  • Destructeur d'insectes électrique 
  • Ventilateurs d'air
  • Vêtements de protection

Bien que ces remèdes soient considérés comme efficaces, ils suscitent souvent des inquiétudes, en particulier en ce qui concerne les produits chimiques, tels que les enfants ou les animaux domestiques. De plus, beaucoup de ces remèdes n'ont pas une odeur appétissante, de sorte que vous ne repoussez pas seulement les moustiques lors de la soirée barbecue.


Repousser les moustiques sans produits chimiques grâce à la haute technologie – grâce à IREPELL®

Grâce à une technologie de pointe, IREPELL® offre une solution révolutionnaire et sans produits chimiques pour repousser les moustiques. Cet appareil innovant utilise les méthodes les plus modernes pour éloigner les moustiques et autres animaux indésirables de manière efficace et respectueuse de l'environnement.

IREPELL® utilise une technique spéciale à base d'ultrasons contre les moustiques. Cette technologie imite les ennemis naturels des moustiques au moyen du son ultrasonique des prédateurs, ce qui les dissuade. Le grand avantage de cette méthode est qu'elle ne contient aucun parfum chimique et ne laisse donc aucun résidu nocif. Cela rend IREPELL ® particulièrement sûr pour une utilisation dans les ménages avec des enfants et des animaux domestiques.

L'appareil est facile à configurer et peut être contrôlé via une application conviviale et adapté aux besoins individuels. Grâce à des mises à jour régulières du firmware, IREPELL ® reste toujours à jour et peut continuellement améliorer ses mécanismes de défense. De plus, l'appareil compact est également adapté à une utilisation en déplacement grâce à la batterie puissante.

Mais IREPELL® peut faire encore plus : c'est un véritable polyvalent en matière de défense animale. En plus des moustiques, il est également efficace contre une variété d'autres espèces animales, y compris les martres, les souris, les rats, les chats, les chiens et même les insectes tels que les fourmis, les papillons, les tiques et les cafards. Grâce aux modes de défense spécifiques qui peuvent être réglés pour différents animaux, IREPELL ® offre une protection complète pour votre maison et votre jardin.

 

FAQ

Combien de temps vit un moustique dans la pièce ?

La durée de vie d'un moustique dépend de l'espèce et des conditions environnementales. En général, les moustiques peuvent survivre à l'intérieur pendant environ une à trois semaines, à condition qu'ils trouvent suffisamment de nourriture et d'humidité. Les moustiques mâles vivent généralement moins longtemps que les femelles.

Qui les moustiques préfèrent-ils piquer ?

Les moustiques préfèrent certaines personnes en raison de facteurs tels que les odeurs corporelles, la chaleur corporelle, les émissions de CO₂ et les bactéries cutanées. L'odeur corporelle joue un rôle particulier : certaines personnes sont donc plus attrayantes pour les moustiques, tandis que d'autres sont moins attrayantes pour les animaux.

Pourquoi les moustiques tigres sont-ils si dangereux ?

Le moustique tigre d'Asie (Aedes albopictus) est particulièrement dangereux car il est un vecteur efficace de maladie. Elle peut transmettre des virus tels que la dengue, le chikungunya et le zika. Sa propagation rapide dans de nouvelles zones augmente le risque d'épidémies de ces maladies, car elle s'adapte facilement à différents environnements et se reproduit même dans de petites accumulations d'eau.


Comment éloigner les moustiques ?

Les moustiques peuvent être éloignés par différentes méthodes :

  • Insectifuge : les répulsifs appliqués sur la peau peuvent dissuader les moustiques.
  • Filets anti-moustiques : les filets au-dessus des lits et dans les fenêtres empêchent les moustiques de pénétrer dans la maison.
  • Parfums : certaines huiles essentielles comme la citronnelle, la lavande et l'eucalyptus peuvent dissuader les moustiques.
  • Ventilateurs d'air : les forts courants d'air empêchent les moustiques de voler près de chez vous.
  • Remèdes maison : le vinaigre, l'ail et d'autres remèdes maison peuvent chasser les moustiques.
  • Solutions high-tech : des appareils commeIREPELL ® utilisent les ultrasons pour repousser les moustiques sans produits chimiques.
Retour au blog